Fächer

Unterricht

Notre séjour en France à Paris : Saint Cloud 10a Mars 2015

Nous, la seconde A, nous avons fait un échange scolaire avec la première UNE du lycée Alexandre-Dumas à St. Cloud.

Ils sont venus à Berlin en décembre 2014 et nous sommes allés à St. Cloud en Mars 2015.

Notre professeur principal, Mme. Lützenberg, et M. Turké nous ont accompagnés et avec l’aide de M. Schneller, notre professeur de français, ils ont organisé un excellent programme qui nous a permis de rassembler plein d’impressions de Paris.

Notre programme était très diversifié, intéressant, édifiant et aussi partiellement un peu impromptu.

Bref , il était super génial!

 

 

Mardi (03.03.2015)

Nous nous sommes tous levés très tôt parce que nous avions rendez?vous à 05 heures 50 à l’aéroport Tegel. Bien que nous ayons été très fatigués, nous étions hyper excités en même temps.

Après avoir pris l’avion et le bus qui nous a cherché de l’aéroport ORLY à Paris pour nous emmener au Lycée Alexandre Dumas nous sommes enfin arrivés.

Là-bas, nous avons rencontré nos correspondants la première fois. C’était génial !

Nos correspondants nous ont donné le titre de transport en commun et nous sommes allés à Paris pour avoir des premières impressions de Paris.

Malheureusement, il y avait beaucoup de vent et il y a commencé à pleuvoir.

Néanmoins, nous avons traversé le Trocadero qui mène à la Tour Eiffel où nous avons fait beaucoup de queue pour monter.


Nous avons eu une vue phénoménale de tout Paris. Pour éviter de se perdre nous avons fait des petits groupes parce qu’il y avait beaucoup de touristes.

Nous nous sommes aussi promenés sur le champs de mars, mais nous n’avions pas envie de nous arrêter à cause du mauvais temps.

Nous sommes rentrés au lycée où nos correspondants nous attendaient pour nous offrir un pot d’accueil.

Le soir chaque élève a fait la connaissance avec sa famille d’accueil.

 

Mercredi 04.03.2015 :

 

Nous nous sommes rencontrés à 08 heures du matin à la gare de St. Cloud. Nous avons pris le train pour aller au Louvre. La station de métro mène directement au musée. Là-bas, nous avons reçu un plan du musée pour se repérer puisque il est géant.

 

Pendant deux heures nous avions du temps libre pour regarder et admirer les tableaux, les peintures et les statues.

Cependant, nous avons vu la Joconde (la Mona Lisa de Leonardo da Vinci, son œuvre d’art énormément célèbre qui se trouve dans une vitrine au Louvre) tous ensembles. Il faut dire que nous n’étions pas tellement impressionnés.

Ensuite, nous sommes allés dehors pour mieux voir la pyramide du Louvre. Nous avons pris plein de photos et nous nous sommes bien amusés.

Puis, nous avons traversé le Jardin des Tuileries, la Place de la Concorde et nous sommes allés à la Place de la Madeleine où nous avons vu l’église de la

Madeleine qui se trouve dans le huitième arrondissement. Mais, nous ne sommes pas rentrés dans l’église, car nous voulons faire des magasins sur les Champs-Élysées (connu pour ses magasins plus ou moins cher). Là?bas, nous avons eu une heure et demie pour faire du shopping.


Finalement, nous avons marché jusqu`à l’Arc de Triomphe qui était très impressionnant!

 

Nous sommes montés jusqu`en haut (c’était pénible puisqu’il y a un escalier immense), mais cela valait le coup ! La vue était magnifique !

Sur l’Arc de Triomphe il y avait des noms de soldats qui sont morts pendant la guerre et il y a un feu qui brûle toujours pour leur rendre hommage.

Nous avons passé une journée géniale !



Jeudi (05.03.2015)

Nous nous sommes rencontrés à 09 heures à la gare de St. Cloud pour aller voir

Notre Dame. Finalement, nous avons changé de plan. D’abord, nous sommes allés à la

Tour Montparnasse. Nous nous sommes promenés dans le quartier latin qui représente le cliché parisien comprenant des ruelles étroites avec de nombreux magasins et cafés.

Quand nous sommes arrivés à la Tour Montparnasse, nous avons pris l’ascenseur pour monter tout en haut. (Sa hauteur est de 210m et l’ascenseur est le plus rapide d’Europe).

 

C’était une journée ensoleillée, c’est pourquoi nous avons bien aimé cette visite et sa vue merveilleuse de tout Paris. Nous nous sommes assis au milieu de la plateforme et nous avons mangé nos sandwiches.

Ensuite, nous nous sommes baladés dans le jardin du Luxembourg où nous avons rencontré deux hommes (plus âgés) qui ont joué aux Boule. Monsieur Turké les a demandé de jouer contre deux élèves volontaires (Chantal et Jill) de notre classe.

Ils ont joué ensemble et nous les avons animés. À la fin, nous avons visité la Sorbonne, la cathédrale Notre?Dame, mais nous ne sommes pas entrés parce qu’il y avait trop de monde !

Devant la cathédrale, il y avait un comique qui effrayait des gens pour faire rire les autres, c’était très amusant !

 

Enfin, nous avons vu le pont neuf et le Pont des Arts où Il y a extrêmement beaucoup de serrures.

Vendredi (06.03.2015)

Nous nous sommes rencontrés à 09 heures du matin à la gare de St. Cloud.

Nous avons pris le train pour aller à la Cité de Sciences et de l’Industrie.

D’ abord, nous avons visité l’exposition de Titeuf qui donne des explications aux enfants par rapport à la puberté et à la sexualité. C’était moins intéressant…

Mais ensuite, nous avons eu du temps libre pour explorer des autres expositions qui nous intéressaient. Il y avait des expositions énormément différentes !!!

Moi, j’étais à l’exposition de la neurologie et c’était vraiment génial et hyper intéressant, car nous pouvions faire des expérimentations pour mieux comprendre comment nos cerveaux fonctionnent.

Après deux heures, nous nous sommes rencontrés et nous sommes allés dans le planétarium. Là-bas, ils nous ont montré un film pour nous expliquer le système solaire.

Nous étions allongés sur des couchettes et dans la chambre foncée, au?dessus de nous, il y avait le film. C’était formidable et détendu en même temps !

Puis, Monsieur Turké avait une surprise pour nous qui était vraiment adorable !

Nous sommes allés chez son parent qui tient une boulangerie/pâtisserie.

Il nous a montré comment il fait des baguettes traditionnelles françaises et nous avons même fait des croissants. Il a montré comment il fait la pâte avec la farine et la préparation pour tout.

Il avait préparé des plateaux avec des produits de sa pâtisserie comme des macarons, des éclairs, des strudels, ou d’autres petit gâteaux… et évidemment les baguettes et les

 

croissants que nous avons faits ensemble.

C’était délicieux et bougrement gentil ! Nous avons tous trop mangé parce qu’il y avait beaucoup de choix que nous voulions tous goûter et parce que c’était tellement bon !


Samedi (07.03.2015)

Nous nous sommes rencontrés à 09 heures au lycée et nous avons assisté à des cours avec nos correspondants. Ensuite, nous avons passé le weekend en famille avec nos correspondants


Lundi (09.03.2015)

Nous nous sommes rencontrés à 09 heures à la gare de St. Cloud et nous avons pris le train pour aller à Paris.

D’abord, nous avons parcouru le Marais (un ancien quartier très spécial et authentique qui se trouve entre la Place de la République et la Place de la Bastille).Là-bas, nous avons vu des églises et un château. Après nous sommes allés au Centre Pompidou où nous avons eu 2 heures de temps libre. Nous nous sommes partagés en groupes de 3 jusqu`à 6 personnes et nous sommes allés dans des magasins pour acheter des souvenirs… et nous avons mangé des crêpes.

 

Après, nous sommes allés à Montmartre. Nous avons eu assez de temps libre pour découvrir le quartier et visiter le Sacre Cœur.

 

Mardi (10.03.2015)

Nous avions rendez?vous à 09 heures à la gare de St. Cloud.

Nous avons pris le train jusqu’à Versailles.

Nous étions sur un marché ou il n’y avait que des produits comme des légumes et des fruits frais qui viennent des provinces françaises.

En outre, il y avait une grande halle pleine de différents genres de fromage.

Nos professeurs nous ont laissé du temps libre pour explorer l’endroit. Après, nous nous sommes rencontrés pour aller voir le château de Versailles. Là-bas, nous avons eu la possibilité de prendre un audio guide pour la visite du château.

Nous l’avons parcouru, c’était impressionnant. Quand nous sommes retournés dehors pour voir les jardins, il a commencé à pleuvoir si bien que nous ne pouvions pas bien profiter des grands jardins.

 

Mais, nous avons quand même passé une bonne journée et nous avons beaucoup appris sur la vie des rois dans leur famille dans le château de Versailles !

Après la visite, nous sommes allés dans une crêperie bretonne où nous avons mangé un menu typiquement breton : une galette et une crêpe.


Mercredi (11.03.2015)

Mercredi matin, nous nous sommes tous levés très tôt parce que nous nous sommes rencontrés à 06 heures 05 devant le lycée. La plupart de nos correspondants et leurs parents nous ont accompagnés jusqu’au lycée où le bus attendait déjà.

 

D’un coté, nous étions tristes de quitter la France et nos familles d’accueil, car nous avons vraiment passé une super bonne semaine avec beaucoup d’expériences, mais de l’autre coté, nous étions heureux de retrouver nos familles à Berlin et de pouvoir mener notre vie quotidienne comme d’habitude !

 

 

 

L’amitié franco-allemande / die deutsch-französische Freundschaft

Neben der traditionellen Vermittlung der Sprachkompetenz legt unsere Schule seit ihrer Gründungauch einen sehr großen Wert darauf, die Werte der deutsch-franzö-sischen Freundschaft zu pflegen und zu transportieren.

In diesem Rahmen leistet das vielfältige und erfolgreiche Austauschprogramm, das unsere Schule seit ihrer Gründung auf die Beine gestellt hat, einen bedeutenden Beitrag.

 



Je suis Charlie

Am Tag nach dem Terroranschlag in Paris bestand in unserer Schule das Bedürfnis, unsere Anteilnahme und Solidarität Frankreich gegenüber zu zeigen. Sowohl Lehrer als auch Schüler waren von den grausamen Ereignissen sehr betroffen und haben überlegt, wie sie ihr Mitgefühl mit ihren Nachbarn ausdrücken könnten.

 

Um 12 Uhr wurde in den Klassenräumen eine Schweigeminute eingelegt, um den Opfern dieser Tragödie zu gedenken. Das Attentat wurde fächerübergreifend thematisiert, zum Teil auch auf Wunsch der Schüler selbst.

 

Die Schülerinnen und Schüler eines Grundkurses äußerten den Wunsch, Kondolenztexte nach Frankreich zu senden und entschieden sich ihre Betroffenheit per E-Mail mitzuteilen. Sie schrieben - den französischen Staatspräsidenten ( www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique) - den Innenminister (www.interieur.gouv.fr/Infos-du-site/Nous-contacter/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur) und die Zeitschrift Charlie Hebdo mit der Bitte, ihre Kondolenzbriefe den Familien der Opfer weiterzuleiten sowie - die französische Botschaft in Deutschland (condoleances@ambafrance-de.org ) an.



Cher président,

Nous sommes des élèves du lycée bilingue Romain-Rolland à Berlin.

En ce qui concerne l’attentat qui s’est passé la semaine dernière,
nous partageons votre chagrin en ces moments difficiles.

Nous adressons nos sincères condoléances en particulier aux familles des victimes de Charlie Hebdo, des otages et des représentants des forces de l’ordre. Que ces actes de terreur ne génèrent ni de la haine, ni de l’intolérance ni une montée des extrêmes dans nos sociétés.

Nous nous sentons concernées par cet acte terrible, parce que comme la France nous sommes aussi un pays dans lequel la liberté d’opinion prédomine et dans lequel il existe un multiculturalisme avec beaucoup de religions différentes.

Nos pensées vont à Paris.

Nos condoléances,

Elena, Sandrine et Rebekah.


Nous sommes Charlie !

 PS : Nous vous prions detransmettre ce messageauxfamilles affectées.







Depuis quelques jours tout le monde a appris la tragique nouvelle de l’attentat contre Charlie Hebdo.  Nous sommes deux élèves de première du lycée Romain-Rolland, une école bilingue de Berlin. Au nom de notre classe de français nous tenons à exprimer notre sympathie et notre solidarité dans ces moments difficiles. Nos premières pensées vont aux familles éprouvées et aux proches des victimes de cet acte de terreur et à la France en général.  Nous espérons que cet acte de terreur ne se répète jamais et que la cohabitation pacifique en France demeure. Nous présentons nos condoléance aux personnes souffrantes et avons beaucoup de respect pour ceux d’entre eux qui persistent à continuer à publier le magazine. Liberté, liberté, Charlie !

 

Avec honneur et dignité

Johanna et Sophie Charlotte.






Mesdames et Monsieur,


En premier, nous voulons déplorer les victimes de l’attentat contre les journalistes de Charlie Hebdo.

Nous sommes des élèves de l’école Romain-Rolland de Berlin. C’était une école française pour les enfants des soldats français stationnés à Berlin. Aujourd’hui, c’est une école allemande, mais nous avons gardé l’intérêt pour la France. En plus, c’est une école bilingue française parce que c’est possible de faire l’abibac.


Nous étions très choqués par les attentats horribles contre la liberté de la presse.

Cela n’est pas acceptable, c’est pourquoi nous voulons montrer notre compassion.

Sachez que nous tous, élèves de notre cours de français, traitent ce sujet et supportent beaucoup d’actions différentes pour montrer notre épouvante.


Personnellement, nous désirons que vous restiez critiques et utilisiez la liberté d’expression pour laquelle le peuple européen a bataillé longtemps. Pour protéger notre liberté certains d’entre nous ont participé aux manifestations en Allemagne.


Nous admirons votre courage et votre fermeté.

D’autre part, nous espérons qu’une haine contre l’islam ne se développe pas. Nous nous réjouissons des nouvelles éditions.


Au nom de l’amitié franco-allemande


Alicia, Dorothea et Manuel



 



Des Interviews avec des élèves et des professeurs- Interviews mit Schülern und Lehrern

M. Prekel, professeur de français (Französischlehrer)

  • Qu'est-ce que vous aimez à notre école? Was mögen Sie an unserer Schule?

J'aime l'ambiance et les bonnes relations entre les professeurs et les élèves. En plus, j'ai des collègues très sympathiques, le lieu est aussi très joli et il y a beaucoup d'espace pour les élèves car chaque classe a une terrasse. Ich mag die Stimmung und die guten Beziehungen zwischen den Lehrern und den Schülern. Außerdem habe ich sehr sympathische Kollegen, der Ort ist auch schön und es gibt viel Bewegungsfreiheit für die Schüler, da jeder Klassenraum eine eigene Terrasse hat.

  • Pourquoi est-ce que vous travaillez ici? Warum unterrichten sie hier?

Je travaille ici parce que j'aime l'idée du système bilingue et je trouve l'abibac formidable. Ich arbeite hier, da ich die Idee mit dem bilingualen Zug gerne mag und ich das AbiBac toll finde.

  • Comment trouvez-vous la technologie de cette école? Wie finden sie den Medieneinsatz an dieser Schule?

Il y a beaucoup de technologie moderne mais qui ne fonctionne pas toujours comme nous l'aimerions. Es gibt viel moderne Technik, die leider nicht immer funktioniert wie wir es möchten...

  • Pourquoi est-ce que vous enseignez en bilingue? Warum unterrichten sie bilingual?

Les cours bilingues conviennent bien avec mes matières (l'histoire, le français) et cela élargit l'horizon des élèves. Der bilinguale Unterricht passt gut zu meinen Fächern (Geschichte, Französisch) und er erweitert den Horizont der Schüler.



Mme Mandl-Behnke, professeur de français (Französischlehrerin)

  • Qu'est-ce que vous aimez à notre école? Was mögen Sie an dieser Schule?

J'aime nos élèves et je trouve le lieu très joli. Ich mag die Schüler und finde den Ort sehr schön.

  • Comment trouvez-vous la technologie de cette école? Wie finden sie den Medieneinsatz an dieser Schule?

Théoriquement je trouve cela bien, mais parfois dans la pratique ça ne marche pas toujours. Theoretisch finde ich ihn gut jedoch scheitert die praktische Ausführung manchmal.

  • Pourquoi est-ce que vous enseignez en bilingue? Warum unterrichten sie bilingual?

J'enseigne le français pour des raisons politiques parce que je pense que c'est important d'avoir plusieurs vues sur le monde et les langues en font partie. Ich unterrichte aus politischen Gründen bilingual, da ich denke, es sei wichtig mehrere Weltanschauungen zu haben und Sprachen gehören dazu.

  • Pourquoi devrait-on apprendre le français? Warum sollte man Französisch lernen?

On devrait apprendre le français parce que l'Allemagne et la France ont beaucoup de racines en commun. Man sollte Französisch lernen da Deutschland und Frankreich viele gemeinsame Wurzeln haben.





Une élève, 10e classe cursus bilingue (Schülerin, 10. Klasse, Bilingualzug)

  • Que-ce que tu aimes à notre école? Was magst du an unserer Schule?

J´aime le bon contact avec les professeurs et les leçons de français. Entre les heures de cours il y a des grandes pauses, comme ça on peut encore parler avec les professeurs des choses qu´on a pas comprises, sans rater les cours. Ich mag den freundlichen Umgang mit Lehrern und den Französichunterricht. Zwischen den Unterrichtsstunden gibt es lange Pausen, so dass man, wenn man etwas einmal nicht verstanden hat, nachfragen kann, ohne fürchten zu müssen zu spät zu kommen.

  • Pourquoi es- tu dans cette école? Warum bist du auf dieser Schule?

On me l'a conseillé et parce que j'aurai la chance de faire un abibac. Ich bin auf Empfehlung auf dieser Schule und wegen der Chance auf ein zweisprachiges Abitur.

  • Qu'est-ce que tu aimes dans le cours de français? Was magst du an dem Französischunterricht?

J'aime les medias qu'on utilise et les cours sont intéressants. La langue est très jolie. On apprend beaucoup des traditions françaises. En plus, nous faisons beaucoup d'échanges. Ich mag den multimedialen Einsatz außerdem ist der Unterricht interessant und die Sprache klingt sehr schön. Man lernt viele französische Traditionen kennen. Außerdem machen wir viele Austauschreisen.

  • Pourquoi est-ce que tu as choisi d'être dans une classe bilingue? Warum bist du im bilingualen Zweig?

C'est un défi et on a la chance de faire son abibac. Es ist eine Herausforderung und man hat die Chance auf ein AbiBac.

  • Comment est-ce que tu t’es débrouillé avec la nouvelle langue, au début? Wie bist du am Anfang mit der Fremdsprache klar gekommen?

Assez bien, parfois c'était difficile, mais les professeurs nous ont aidés. Gut, es war zwar teilweise schwierig, aber die Lehrer haben einem gut geholfen.

  • Comment est-ce que tu trouves les professeurs? Wie kommst du mit den Lehrern klar?

La plupart des professeurs sont sympa et aident les élèves et leurs cours sont intéressants. Die meisten Lehrer sind nett und hilfsbereit und machen guten Unterricht.



Un élève, 6e classe cursus bilingue (Schüler, 6. Klasse bilingual Zweig)

  • Qu’est-ce que tu aimes à notre école? Was magst du an dieser Schule?

L'école est très grande, jolie et propre. Presque chaque salle de classe a une terrasse. En plus, l'école est accessible aux personnes handicapées. Die Schule ist sehr groß und schön und sauber. Jeder Klassenraum hat seine eigene Terrasse. Außerdem ist die Schule barrierefrei (wenige Treppen).

  • Warum bist du auf dieser Schule? Pourquoi es- tu dans cette école?

Je suis dans cette école parce que mes frères et sœurs y sont aussi et me l'ont conseillé. En plus, ici on se concentre sur les langues (le français, l’anglais, l’espagnol, le latin et le chinois) Ich bin auf dieser Schule, weil meine Geschwister hier sind und sie mir die Schule empfohlen haben. Außerdem bin ich hier wegen dem Sprachangebot (Französisch, Englisch, Spanisch, Latein, Chinesisch)

  • Comment est-ce que tu t’es débrouillé avec la nouvelle langue, au début? Wie bist du am Anfang mit der Fremdsprache klar gekommen?

Les cours étaient très intéressants et au début j'ai bien compris la langue. Ich bin am Anfang gut mit der Sprache klar gekommen und der Unterricht war auch sehr spannend.

  • Pourquoi est-ce que tu as choisi d'être dans une classe bilingue? Warum bist du im Bilingualen Zweig?

Je suis dans une classe bilingue parce que je m'intéresse beaucoup au français. Ich bin im bilingualen Zweig, weil ich ein großes Interesse an der Sprache Französisch habe.

  • Comment tu trouves les cours de français? Wie findest du den Französischunterricht?

J'aime les cours parce que les professeurs sont sévères et nous enseignent beaucoup. En plus, il y a des professeurs dont la langue maternelle est le français. Ich finde den Unterricht gut, da die Lehrer streng sind und einem viel beibringen. Außerdem gibt es Lehrer, die Muttersprachler sind.



Une élève, 7e classe, bilingue (Schülerin, 7 Klasse, bilingual Zweig)

  • Que-ce que tu aimes à notre école? Was magst du an dieser Schule?

J'aime ma classe et l'ambiance. En plus, les cours sont bien. Ich mag meine Klasse und die Stimmung. Außerdem macht der Unterricht Spaß.

  • Pourquoi es- tu dans cette école? Warum bist du auf dieser Schule?

Je voulais aller au collège français. Ich wollte auf ein französisches Gymnasium.

  • Comment est-ce que tu t’es débrouillé avec la nouvelle langue, au début? Wie bist du am Anfang mit der Fremdsprache klar gekommen?

Au début, je n'ai pas tout compris. Mais avec le temps, c'est devenu plus facile. Am Anfang habe ich nicht alles verstanden. Doch danach ist es mir mit der Zeit leichter gefallen.

  • Pourquoi est-ce que tu as choisi d'être dans une classe bilingue? Warum bist du im Bilingualen Zweig?

J'ai choisi la classe bilingue parce que je veux faire mon abibac et parce que je veux apprendre la langue française. Ich habe mich für den bilingualen Zug entschieden weil ich das Abibac machen möchte und die französische Sprache lernen möchte.

  • Comment est-ce que tu trouves les cours de français? Wie findest du den Französischunterricht?

Parfois c'est difficile, mais c'est aussi très intéressant. C'est sympa quand apprend la culture française (par exemple manger de la galette) ou quand on fait un échange. Er ist teilweise schwierig, aber auch sehr interessant. Es macht Spaß, wenn man die französische Kultur kennenlernt (z.B. Galette essen) oder einen Austausch macht.



Ces interviews ont été réalisées en janvier 2015 par Friederike, Juliette et Sophie-charlotte (10 C) et par Sébastien (10 G)



Produktionsorientierter Unterricht : Gedicht mit Lücken (Grundkurs Herr Turké)

Im Rahmen der Unterrichtsreihe „Rencontres“ im ersten Semester mit dem Schwerpunkt „Histoires d’amour“ haben die Schülerinnen und Schüler Baudelaires Gedicht mit Lücken erhalten und es eigenhändig fortgeschrieben.


Charles Baudelaire : À une passante


La rue assourdissante autour …

Longue, mince …

Une femme passa…

Soulevant, balançant …


Agile et noble, avec sa jambe …

Moi, je buvais, …

Dans son œil, …

La douceur qui fascine et …


Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté

Dont le regard m'a fait soudainement renaître,

Ne te verrai-je …


Ailleurs, …

Car j'ignore …

Ô toi …


Charles Baudelaire : À une passante


La rue assourdissante autour de moi

Longue, mince jolie et grande

Une femme passa, je croyais déjà la voir

Soulevant, balançant mes pensées positives,


Agile et noble, avec sa jambe.

Moi, je buvais, et la regardais au-dessus du bord du verre,

Dans son œil, je sentais le désir,

La douceur qui fascine et me fait plaisir.


Un éclair…puis la nuit! – Fugitive beauté

Dont le regard m’a fait soudainement renaître,

Ne te verrai-je plus, j’étais dépareillé !


Ailleurs, je n’avais pas le sentiment de te regretter,

Car j’ignore la nostalgie envers toi.

Ô toi, tu avais changé ma vie

(Dorothea)


Charles Baudelaire : À une passante


La rue assourdissante autour de moi,

Longue, mince; quelle joie,

Une femme passa, très élégante,

Soulevant, balançant son corps


Agile et noble, avec sa jambe magnifique.

Moi je buvais pour oublier cette apparence angélique

Dans son œil, plein de brillant,

La douceur qui fascine et qui est attirant’


Un éclair... puis la nuit! Fugitive beauté...

Dont le regard m'a fait soudainement renaître comme les arbres de l'été

Ne te verrai-je dans l'avenir ?


Ailleurs, tu es en train de partir,

Car j'ignore, encore, trop timide de te parler, mon amour,

Ô toi, mon ange, reviendras-tu un jour?

(Sandrine et Elena)




Charles Baudelaire : À une passante (original)

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son œil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?

Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !